Recluse brune – Tout savoir

1. Recluse brune
2. Recluse brune morsure
3. Recluse brune diagnostic

La recluse brune

La recluse brune ou Loxosceles reclusa est une espèce d’araignées aranéomorphes de la famille des Sicariidae.
Cette espèce se rencontre principalement aux États-Unis mais a également été détectée en France métropolitaine depuis quelques années, notamment en 2015, où elle a été à l’origine de plusieurs hospitalisations.
Pour vous aider à identifier la recluse brune, lisez cet article : Identifier recluse brune
La recluse brune, comme son nom l’indique, se cache généralement dans des endroits isolés. Voici une liste d’endroits qu’elle apprécie particulièrement : habitat recluse brune
Vous pensez avoir été piqué par une recluse brune ? Vérifiez ici : symptomes recluse brune

Recluse brune morsure

La morsure de la recluse brune dépend tout d’abord de la quantité de venin qui a été injectée pendant la morsure mais également de la sensibilité de la personne qui a été mordue. Certaines personnes n’ont absolument aucune séquelle après ce genre de morsure, même si elles sont très douloureuses la plupart du temps. Un traitement doit néanmoins intervenir au plus tard dans les deux jours qui suivent la morsure, idéalement dans les 24 heures.

Plus d’info : morsure recluse brune

Le venin injecté par la recluse brune provoque la nécrose des tissus touchés. La grande majorité des morsures de Loxosceles reclusa peut provoquer de grosses infections suivies de longues périodes de cicatrisation qui laissent de sévères cicatrices sur la peau.

Dans de très rares cas, la douleur peut provoquer vomissements, nausées, fièvre et paralysies partielles.

Dans certains cas, (enfants ou les personnes en mauvaise condition physique généralement), la morsure peut entraîner des séquelles physiques graves.

Dans certains cas graves, en général chez les personnes allergiques au venin, la morsure peut provoquer des lésions du type « volcanique », c’est-à-dire un trou dans la chair dû aux tissus sous-cutanés gangrenés qui provoque une éruption infectieuse. La guérison nécessite alors de six à huit semaines en fonction de la surface du corps qui a été touchée.

Vous l’avez compris : en cas de morsure, il est très important de consulter au plus vite un médecin ou un service d’urgence médicale.

Recluse brune : diagnostic

Bien qu’il existe aujourd’hui un test Elisa fiable dans la détection du venin de Loxosceles reclusa, dont l’utilisation n’est pas systématique, environ 80 % des morsures annoncées comme liées à la recluse brune sont en finalement diagnostiquées de façons erronée.

La principale raison de ces erreurs provient du fait que son symptôme principal est une nécrose de la peau. De ce fait, de nombreux médecins ont diagnostiqué une morsure de la recluse dans des lieux pourtant éloignés de la zone endémique de cette araignée, empêchant ainsi les soins des maux réels. De nombreuses pathologies peuvent déclencher une nécrose, qu’elles soient de type infectieux (staphylocoque, herpès …) ou non (Pyoderma gangrenosum, ulcère diabétique, brûlures chimiques …). Ces dernières causes sont en général plus probables qu’une morsure de recluse, même en zone endémique6.
Ces erreurs pourraient retarder l’application de traitements pour de maladies bien plus graves.