Une araignée venimeuse s’introduit dans son oreille

La Loxosceles reclusa, araignée plus connue sous le nom de « recluse brune » est une espèce venimeuse, et elle tire son nom de sa tendance à se cacher dans des recoins cachés. Lorsque Susie Torres, de Kansas City, dans le Missouri (États-Unis), s’est rendue au cabinet de son médecin pour un « son strident » et persistant, elle ne s’attendait pas à ce qu’une de ces créatures à huit pattes se soit installée dans son oreille…

Dans le cabinet, lorsqu’une infirmière a scruté l’oreille de Torres, « Elle est sortie en courant et a dit : ‘Je vais avoir besoin de deux autres personnes’ », a déclaré Torres. « Elle a ensuite ajouté : ‘Je pense que vous avez un animal à l’intérieur de votre oreille’ ».

L’araignée semble s’être introduite à l’intérieur de l’oreille de cette femme pendant qu’elle dormait. Heureusement, elle ne l’a jamais mordue. Heureusement, une fois l’araignée extraite par les médecin, Torres allait bien, mais elle ne veut plus jamais revivre une telle expérience.

Depuis l’incident, cette dernière dort systématiquement avec des boules de coton dans les oreilles. « Je suis plutôt terrifiée par les araignées », a expliqué la femme. Qui ne le serait pas en apprenant une telle nouvelle ?

Et à présent, Torres à une réelle raison d’être secouée… L’araignée qui s’est logée dans son oreille n’était pas une simple araignée inoffensive : en effet, la recluse brune est l’une des araignées les plus venimeuses au monde, selon l’Encyclopaedia Britannica. En général, la morsure de cet arachnide n’est pas mortelle, mais elle peut causer de graves lésions tissulaires, selon l’Administration de la sécurité et de la santé au travail.

En effet, le venin de l’araignée contient une toxine qui tue littéralement les tissus de la peau, laissant parfois une plaie ouverte de la taille d’une main humaine.

Tandis que la majorité des morsures guérissent sans soins médicaux, toute personne mordue par une recluse brune devrait se rendre aux urgences, selon les National Institutes of Health.

[Source : trustmyscience.com]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *